Mar 14, 2013

Alain Delon : la guerre médiatique avec son fils continue






La famille Delon se livre une bataille sans fin par journaux interposés. L'acteur de 77 ans semble en effet avoir des rapports conflictuels avec son fils cadet, Alain-Fabien.
Les batailles s'enchainent dans la guerre qui oppose les Delon, père et fils. Depuis plusieurs semaines, Alain-Fabien Delon, le fils de l'acteur français, fustige en effet ses parents dans les médias. Et son papa n'hésite pas à riposter. Interviewes, démentis, lettre ouverte... Ils n'hésitent plus à exposer leurs différends familiaux. Mais qu'est-ce qui les oppose ? Retour sur l'affaire.
 
Le premier coup a été lancé par le fiston de 18 ans. Dans le Vanity Fair italien, il confie que ses parents ont toujours été ses "pires ennemis". S'il avait avoué également ne pas être "un enfant battu", Alain-Fabien raconte que son père pouvait "crier", le "tirer par les cheveux, jeter des assiettes ou casser des vitres". Il évoque aussi les"huit côtes cassées et le nez fracturé deux fois" sur la personne de sa maman, à la suite des coups du mari. Il fait donc passer son père pour un homme violent... et égoïste, puisque le magazine italien lui fait tenir ses propos :  "Je n'ai pas de domicile, mon compte en banque est vide. Et pourtant je suis le fils de la plus grande star du cinéma français", lui fait dire le magazine.
 
Delon père se dit victime "des infamies médiatiques les plus obliques"
 
Peu après, dans un entretien accordé à L'illustré début mars, le jeune fils avait tenu à rectifier ses propos. Pour autant, il n'avait pas hésité à affirmer au journal que sa mère était « machiavélique » et que son père le traitait parfois de "gros branleur"... Troisième acte : Alain-Fabien Delon réfute dans le magazine Public une partie des déclarations que lui prète Vanity Fair.  "Je suis très énervé. J'ai été interviewé, en Anglais, par une journaliste du Vanity Fair italien (...). Cette journaliste a déformé mes propos", déclare-t-il. Et de préciser que son père ne l'a pas abandonné. "J'ai choisi de faire ma vie tout seul, et il a choisi de ne pas m'aider. Ce qui était son droit". Mais il a maintenu ses dires sur la violence d'Alain Delon.
 
Interrogé dans Le Parisien, le père attaqué s'était d'abord dit "horrifié et dévasté de tristesse" par le discours tenu par son fils, avant de préciser : "Il est complètement paumé et ne donne des interviews à sensation que pour l'argent". Dans La Tribune de Genève enfin, Alain Delon se dit avant de décrire son plus jeune fils comme quelqu'un d' "égaré, en mal de références" et de préciser qu'il a pour Alain-Fabien Delon "toute la tendresse qu'un père se doit d'avoir pour son enfant ".


14 people, dont Kim Kardashian et Beyoncé, victimes d'un pirate informatique
















Des données confidentielles concernant les finances d'au moins 14 célébrités et politiques américains ont été mises en ligne sur un site par un hacker, lundi. Beyoncé et Jay-Z, Britney Spears, Hillary Clinton, la liste est longue...

Ce sont au moins 14 people et célébrités du monde politique américain, parmi lesquelles Beyoncé Knowles et son mari Jay-Z, Kim Kardashian, la chanteuse Britney Spears, Hillary Clinton, Paris Hilton, l'acteur Mel Gibson ou encore Ashton Kutcher, qui ont vu leurs données personnelles divulguées sur un site Internet, comme le rapporte le site Ontheredcarpet.com.

Sur ce site que nous ne nommerons pas, le hacker a mis en ligne, lundi, durant 15 minutes leurs numéros de comptes bancaires, de sécurité sociale ou de téléphones, voire même leurs relevés de comptes et leurs adresses dans une rubrique nommée "The secret files" soit "les dossiers secrets". Sur fond de musique issue de la série "Dexter", cette page délivrant de nombreuses données confidentielles de personnalités, affichait également un message du pirate informatique disant : "Si vous croyez que Dieu fait des miracles, demandez-vous si Satan n'a pas certains de ses esclaves."

D'après le site américain TMZ, une enquête aurait été ouverte par la police de Los Angeles et le FBI "au courant de l'existence de ce site" prendrait cette affaire "très au sérieux". Pour le moment aucune des stars concernées par cette affaire n'a souhaité s'exprimer

Fifty shades of Grey : après les mommy porn, E.L. James veut révéler la déesse en vous





Alors que les rumeurs vont bon train sur le casting de l'adaptation de la trilogie au cinéma, l'auteur de Cinquante nuances de Grey publiera un nouveau livre, pour permettre aux femmes de s'épanouir à travers l'écriture.

Après une trilogie au succès si colossal, E.L. James continue sur sa lancée. L'auteur de Cinquante nuances de Grey s'apprête en effet à publier un nouveau livre le 1er mai (aux Etats-Unis). Il s'agira d'une sorte de guide pour aider les femmes à s'épanouir dans l'écriture. Son titre ? "Fifty Shades of Grey: Inner Goddess" ("Cinquante nuances de Grey: déesse intime", en Français). L'héroïne évoque fréquemment sa déesse intérieure dans les premiers opus, une sorte de conscience qui reflète ses émotions.
 
Le développement féminin reste donc son fer de lance. Cet ouvrage donnerait ainsi "aux lecteurs et aux apprentis auteurs un endroit où ils pourront coucher sur le papier leurs pensées les plus intimes". C'est pourquoi on retrouvera plusieurs pages vierges, mais aussi des conseils d'écriture et des extraits des trois Cinquante nuances de Grey. E.L. James y a même inclus une playlist qui l'aurait inspirée pour la rédaction de ses romans érotiques. Pour rester dans le ton des mommy porn, la couverture sera en cuir. Tout un programme !
 
Ecoulée à 70 millions d'exemplaires, dont 1 million en France, l'histoire de Christian Grey et de son amante Anastacia Steele qui s'adonnent à des pratiques SM va être adaptée au cinéma au plus vite. Le long-métrage est en effet devenu la "priorité absolue" d'Universal. Longtemps pressenti pour le rôle féminin, Mila Kunis a démenti l'information (Mila Kunis n'incarnera pas l'amante SM de "Fifty Shades of Grey") Emma Watson ou  Elizabeth Olsen pourraient peut-être hériter du rôle (Fifty Shades of Grey : qui à la place de Mila Kunis ?). Pour le héros, il serait question de Ryan Gosling ou Robert Pattinson. Vu que rien n'a été confirmé par la production, tous les fanstames sont encore permis...



Person of Interest : qui sont les acteurs de la nouvelle série à succès de TF1 ?














Les belles audiences de la première diffusion de la série ont été confirmées mercredi soir. Avec 7,2 millions de téléspectateurs au total, "Person of interest" s'est à nouveau largement imposé. Découvrez qui sont les héros.

 Person of Interest fait un carton aux Etats-Unis et il semblerait que le même dessein lui soit destiné en France... Pour la deuxième diffusion sur TF1, pas moins de 7,2 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous. L'originalité de cette nouvelle série policière se trouve en fait dans les crimes eux-mêmes. Ils sont annoncés par la machine mise au point par l'un des héros milliardaire Harold Finch. Le créateur et son acolyte, ex-agent de la CIA recherché par à peu près toutes les polices imaginables, tentent d'empêcher les prédictions de la  machine de se réaliser avec pour seul indice le numéro de sécurité sociale de la victime ou du criminel.  Avec Jonathan Nolan au scénario (il a notamment co-écrit The Dark Knight et la plupart des films de Christopher Nolan) et J.J. Abrams aux commandes, le show lancé en 2011 sur CBS a des arguments de taille.



Mais qui sont les acteurs de cette nouvelle série à succès ? Le milliardaire est interprété par un comédien déjà connus des fans de série. Michael Emerson, le créateur à lunettes, a déjà été aperçus dans The Practice, X-Files, New-York, Unité Spéciale pour des apparitions ponctuelles. Mais on le connait surtout pour son rôle de Benjamin Linus dans Lost, de la saison 2 à 6. Il a également fait quelques apparitions au cinéma, comme dans La légende de Zorro, mais est surtout monté sur les planches dans les théâtres de Broadway.



John Reese, le justicier bad-boy, est quant à lui incarné par Jim Caviezel. Ce dernier a notamment interprété le rôle de Jésus de Nazareth en 2004 dans le film controversé La Passion du Christ de Mel Gibson. Mais il avait accédé à la consécration internationale en 1998 en jouant dans La ligne rouge, de Terence Malick, avec son rôle de soldat rêveur et poétique. Côté télévision, il a tenu le premier rôle dans la mini-série télévisée Le Prisonnier, remake de la série éponyme de 1967.



L'inspecteur Jocelyn "Joss" Carter est la seule héroïne féminine récurrente de Person of interest. C'est Taraji P. Henson qui fait évoluer ce personnage. La comédienne a notamment été remarquée pour son jeu dans L'Étrange Histoire de Benjamin Button, pour lequel elle a été sélectionnée pour la catégorie meilleure actrice dans un second rôle pour les Oscars en 2009. Le scénario et le casting semblent pour le moment séduire les téléspecteurs français.



Lorie : ses confidences émouvantes sur le cancer de sa mère






La chanteuse a évoqué son passé douloureux sur le plateau de Frédéric Taddéi mercredi. En pleine gloire, elle a dû mener de front un rythme de vie effréné et la maladie de sa maman.

Qui aurait soupçonné, il y a une dizaine d'années, que la chanteuse joviale de Sur un air latino affrontait en même temps que son succès la maladie de sa maman ? Pleine de pudeur et d'émotion, Lorie s'est confiée à Frédéric Taddéi dans La parenthèse inattendue, sur France 2. "Ma maman qui tombe malade. En fait, elle tombe malade quand j'ai 15 ans, la première fois, explique la chanteuse. C'est un cancer et à mes 20 ans, elle a fait une récidive, et là, chimio et tout le reste."
 
C'est à 19 ans que l'ex de Garou connaît son premier succès musical Près de moi, sorti en 2001. Les singles suivants Je serai (ta meilleure amie) et Toute seule connaissent un succès colossal. "Je me retrouve dans une double émotion parce qu'en même temps, je dois assurer des shows, je dois faire la promo, je dois faire mon travail. Et d'un autre côté, je culpabilise de laisser maman à l'hôpital. Donc quand je montais sur scène, je me mettais une grosse carapace et il fallait que je fasse mon show car les gens n'en ont rien à faire de mes problèmes persos " poursuit-elle.
 
"La chanson Je t'aime maman, je n'arrivais pas à la terminer"
 
En pleine gloire, elle a ainsi dû gérer la pression de sa nouvelle célébrité et le cancer de sa maman. Malgré son rythme de vie effréné et sa série de concerts à travers toute la France, l'artiste pense toujours à sa mère." J'avais une chanson Je t'aime maman que je lui avais écrite sur mon premier album, et souvent, je n'arrivais pas à la terminer". 
 
Récemment, Lorie a annoncé l'annulation de sa tournée sur Facebook. "J'ai le triste regret de vous informer que nous n'aurons pas été assez nombreux au rdv et donc, nous sommes dans l'obligation de l'annuler".  L'ancienne candidate de Danse avec les stars vient également d'achever le tournage d'un épisode de Joséphine Ange gardien et a sorti un nouvel  extrait de son dernier album intitulé Soleil.




  •  

Lorie


Prenom : Lorie
Nom :
Naissance le : 02/05/1982



 Biographie :

Lorie, de son vrai nom Laure Pester, est une chanteuse française née le 2 mai 1982 au Plessis-Bouchard dans le Val d'Oise. Son père est programmateur pour la radio "RTL" et sa mère exerce le métier de chef comptable. Enfant dynamique, Lorie commence à pratiquer le patinage artistique à l'âge de 6 ans. Elle commence à accompagner son père sur l'émission "Studio 22".

Sa carrière

Après de nombreuses médailles obtenues en championnats amateurs, Lorie décide de se consacrer au patinage et s'inscrit en sport études à 11 ans. Trois ans plus tard, alors qu'elle préparait la sélection aux Championnats de France, Lorie se blesse au ménisque. Après une double opération, elle recommence à s'entraîner malgré l'avis des spécialistes. Une seconde chute l'obligera à arrêter la pratique du patinage artistique.

Passionnée de danse, Lorie décide alors de se lancer dans une carrière de chanteuse/danseuse. Ayant pris goût aux représentations et persuadée qu'elle pourrait travailler sa voix, elle commence à faire des castings. Elle prend des cours de danse, de guitare et de piano,  mais son professeur de musique repère son potentiel de chanteuse. Il la présente à un producteur indépendant à la recherche d'une adolescente pour interpréter une chanson. Elle enregistre son premier titre, "Ouvre ton Cœur", puis participe à l'émission Hit Machine.Elle débute à la télévision dans l'émission Donkey Kong, puis obtient le rôle titre d'un spectacle pour enfants en 1998. Elle enregistre un second single pour les besoins du spectacle et se produit au Zénith de Paris. L'animateur Vincent Perrot présente Lorie à un producteur qui cherche une jeune fille sachant chanter et danser. La chanteuse va rencontrer Johnny Williams qui lui proposera le titre "Près de moi". Lorie ne trouve pas de maison de disque : son titre est alors proposé en téléchargement sur Internet. Trois mois plus tard, Près de moi enregistre un nombre de téléchargements record. Lorie devient la première artiste française à émerger grâce à internet. En 2000, elle signe un contrat avec la maison de disque "Sony BMG". Le single "Près de moi" se vendra à 950 000 exemplaires, sans aucune promotion radio.

Accompagnée d'une troupe de danseurs, Lorie se produit dans de nombreuses émissions. Son premier album, Près de toi, sort en octobre 2001. Il s'écoulera à plus d'un million d'exemplaires. Les titres "Je serai (ta meilleure amie)" et "Toute seule" portent le succès de l'album. Afin de gérer sa carrière, Lorie créée "LMD2 Productions" avec ses parents et confie à son père le rôle de manager. En 2002, Jean-Jacques Goldman l'invite à participer au concert annuel des Enfoirés. Elle débute également une collaboration avec le producteur de scène Gilbert Coullier. A la fin de l'année, elle sort son second opus, "Tendrement". Cet album provoque un tollé médiatique et Lorie devient une véritable idole. "Sold Out", sa première tournée commence peu après.
 
L'année suivante, le single "Sur un Air Latino" extrait de son deuxième album obtient des ventes record et permet à Lorie de toucher un plus large public. Les titres A 20 ans et J'ai besoin d'Amour connaissent également un grand succès. L'album se vend à un million d'exemplaires à travers l'Europe. Lorie enregistre certains de ses titres en anglais pour un album destiné au Japon. Fin 2003, la chanteuse sort son premier album live, Lorie Live Tour. La chanteuse a été récompensée d'un "World Music Award" en tant que "Meilleure artiste féminine française Pop/Rock".

Attitudes
, son troisième album, sort début 2004. Le premier extrait, Week-end, est le septième tube de la chanteuse. Le troisième extrait, "Ensorcelée", sera certifié disque de platine. La tournée "Week-End Tour" est une des plus importantes de l'année 2004 : Lorie se produit 120 fois sur scène. Le titre "C'est plus fort que moi", extrait de sa deuxième tournée, a été composé par Jean-Jacques Goldman.

Le quatrième album de Lorie, Rester la même, sort en octobre 2005. La chanteuse tente de s'émanciper de son univers musical et fait preuve de maturité dans ses textes. Le style musical de cet album est orienté zouk/RnB. Il sera certifié disque de platine avec plus de 300 000 exemplaires vendus. Son premier best of sort la même année. Il inclut ses singles mais également l'inédit Les Ventres ronds ou encore le titre Quand tu danses. La tournée Lorie Live Tour 2006 est saluée par la critique et la chanteuse est qualifiée de "Show Girl". Durant l'été 2006, Lorie décide de devenir sa propre productrice et "LMD2 Productions" signe un contrat d'exclusivité avec "Colombia".

Début 2007, Lorie reprend des cours de chant afin de gérer au mieux son nouveau virage musical. Elle change de genre musical et s'illustre dans un style électro pop. "2lor en moi ?" sort en novembre 2007 et le premier extrait, "Je vais vite", met en scène une nouvelle danse en vogue, la tecktonik. Lorie offre un duo avec Garou sur le titre Play puis signe avec le label canadien "Wolfgang Entertainment" créé par le chanteur. En octobre 2008, elle entame la tournée Le Tour 2Lor. L'album sera certifié disque d'or avec 100 000 exemplaires écoulés.

En 2008, elle a tourné dans un téléfilm, "De feu et de Glace", diffusé en avril 2009 sur TF1. Remarquée par sa performance, Lorie apparaîtra en guest star dans quelques épisodes des Feux de l'Amour, diffusés courant 2009.
 
Suite au succès de son premier téléfilm, Lorie décroche un nouveau rôle dans une fiction intitulée "Un mari de trop", dans laquelle elle incarne une rédactrice en chef menteuse pathologique, aux côtés du célèbre Alain Delon. Diffusé sur TF1 le 11 octobre 2010, ce téléfilm fait un carton et rassemble plus de 7 millions de téléspectateurs.

Le 21 novembre 2011, la chanteuse sort un nouvel album intitulé "Regarde-moi". Mais cet opus est un échec commercial. Le contrat reliant Lorie à sa maison de disques est, par conséquent, rompu.
 
Lorie n'abandonne pas pour autant sa passion pour la chanson et décide de sortir un nouvel album, un an plus tard, via son propre label de musique : LMD2 Production. Intitulé "Danse", ce nouvel opus est composé de nombreuses reprises, dont celle du classique "Coup de soleil" de Richard Cocciante.
 
En parallèle, la chanteuse prête sa voix au personnage de Clochette dans le film d'animation "Clochette et le secret des fées", sorti en octobre 2012 au cinéma. Elle fait également ses premiers pas en tant qu'animatrice en assurant les lancements du programme américain "Opening Act" pour la chaîne E !.
 
En octobre 2012, la chanteuse participe à l'album hommage à Jean-Jacques Goldman, intitulé "Génération Goldman" et dont la sortie est prévue pour fin novembre. Dans cet opus, Lorie reprend le célèbre titre "J'irai au bout de mes rêves". La même année, la chanteuse participe à la troisième saison de l'émission "Danse avec les stars", aux côtés du danseur Christian Millette.
 
Une nouvelle tournée est prévue pour l'année 2013, du 4 avril au 3 mai. La chanteuse se produira notamment sur la scène de l'Olympia à Paris, en Belgique ou encore en Suisse. Une deuxième partie de tournée serait également prévue pour l'automne.

Les anecdotes

En avril 2002, Lorie a été choisie pour interpréter la bande originale du film d'animation Cendrillon 2 : Une Vie de Princesse. Elle s'est essayée à la synchronisation dans Stuart Little 2 en prêtant sa voix à Margalo. En 2005, elle a doublé le personnage de Violette dans Les Indestructibles. Lorie a également été choisie pour prêter sa voix à la fée clochette dans le film d'animation Clochette en 2008. Elle participe également au concert annuel des Enfoirés depuis 2002. La statue de cire de la chanteuse a été inaugurée au Musée Grévin en 2003.

Lorie a écrit trois livres : Mes Secrets, sorti en 2002, s'écoulera à 200 000 exemplaires, Ma Tournée, sorti l'année suivante et Attitudes en 2005, qui s'écouleront chacun à 150 000 exemplaires.En juin 2004, la chanteuse a créé sa première ligne de vêtements, Lorie, commercialisée dans les magasins Z. Elle collaborera avec la marque jusqu'au début 2009.

Sa vie privée

Entre 2002 et 2004, elle sort avec le danseur et chanteur Billy Crawford. De 2004 à 2007, elle est en couple avec l'un de ses danseurs, Khriss. De janvier 2007 à juin 2010, elle est la compagne du chanteur Garou. En octobre 2010, elle rencontre l'acteur Philippe Bas sur le tournage du téléfilm "Un mari de trop". Elle entretient une relation amoureuse avec ce dernier jusqu'à l'automne 2012. La rupture est annoncée le 19 octobre sur le compte Facebook de la chanteuse.

Veronica Mars fans flock to fund movie on Kickstarter






A Kickstarter crowdfunding project collects more than enough cash pledges from Veronica Mars fans in just one day. Which TV shows would you pay to see revived?


When Veronica Mars, the CW's brilliant teen noir drama, ended its third season in 2007, we were told it was gone for good. As fans prepared to bury the CW premises in Mars bars and marshmallows, borrowing the tactics of the successful Jericho nuts campaign, they were quickly instructed not to bother. The cancellation was final.
It was a bitter pill for those of us who regarded the show as an all-time great. While rumours of a Veronica Mars movie have come and gone over the years, nothing substantial ever emerged. Until yesterday – when a Kickstarter project devised by the showrunner Rob Thomas to fund the movie, which aimed to collect $2m in pledges in a month, far exceeded that total in its first day. At 8.30am, the tally stood at $2.5m: Thomas asked the fans how badly they wanted the movie and the response was emphatic.
Crowdfunding artistic projects is not a new concept, but this is already the largest film Kickstarter has ever helped launch. The show's star, Kristin Bell, said: "If we reach our fundraising goal, we'll shoot the movie this summer." It's blunt "build it and they will come" Hollywood logic. In the pitch video the show's stars mooch around Bell's Hollywood home, wondering how they will ever make a Veronica Mars movie. It carefully balances an affectionate tribute to the show, featuring its signature voiceover, sexual tension and snappy dialogue, with the necessary direct Bob Geldof-style appeal to hand over the cash.


The success of the venture will put other TV shows with orphaned but ferociously loyal fan bases on alert. They may see their show get a shot at resurrection. The idea of a new series of Firefly would send many into a frenzy, and it's a racing certainty Community fans will be mobilised in a similar manner once its run ends.
All of a sudden anything seems possible. Prise Claire Danes away from Homeland and Jared Leto away from 30 Seconds to Mars and the My So-Called Life sequel is on. Maybe?
Of course, the brutal realities of the box office still apply. Fans might be devoted, but they still weren't large enough in number to keep the show on the air. Release a movie that only appeals to the converted and you're essentially in the business of writing very expensive fanfiction. And it also has to be said that many shows in the networks' graveyards ran out of ideas long before they ever got culled. Diehard fans might not see it, but sometimes not returning is the best thing that ever happens to the legacy of the show.
And yet it's hard not to be excited by Veronica Mars's success.
Hollywood's gatekeepers have seen countless projects wither on the vine or get stuck in development hell. That any film project can be greenlit in the space of 24 hours opens up possibilities for scripts that would never get produced through traditional routes. Some think it unjust that the giant Warner Bros, which owns the rights to Veronica Mars, needs fans to provide venture capital, but as the company never believed the movie was financially viable it is at least a chance for fans to prove it wrong.


So what's your verdict on the Veronica Mars Kickstarter? Is it a game changer, breathing new life into cult shows everywhere, or just shameless corporate panhandling? And what other shows could benefit from a similar crowdfunding boost?


sara.g

 

Will Kick-Ass 2 stay offbeat as our self-made superheroes polish their act?




Trailer shows more crazed crimefighting in violent comic-book sequel that may be in danger of becoming too slick







Kick-Ass
Production year: 2010
Countries: UK, USA
Cert (UK): 15
Runtime: 117 mins
Directors: Matthew Vaughn
Cast: Aaron Johnson, Chloe 
Moretz,Christopher Mintz-Plasse,
 Mark Strong, Nicolas Cage, 
Tamer Hassan, Xander Berkeley    



                        
                                                                        
Matthew Vaughn's Kick-Ass may not have been as majestically portentous as Zack Snyder's similarly themed Watchmen, but it satirised its subject with equal intelligence and a hipper sense of humour. Arriving three years ago with perfect timing to offset the slow descent into blandness of Hollywood superhero flicks, it also avoided slipping into spoof territory. Finally, it succeeded in really annoying Daily Mail readers, who got all Mary Whitehouse over 12-year-old Chloë Moretz's turn as a potty-mouthed, frighteningly lethal crime fighter.
With Vaughn stepping back to a producer's role, little-known film-maker Jeff Wadlow takes on writing and directing duties for Kick-Ass 2, the first trailer for which has just hit the web. Moretz returns as purple-tressed, pint-sized killer Hit Girl, with Britain's Aaron Taylor-Johnson also stepping back into Kick-Ass's distinctive homemade costume. Those who have read Mark Millar's comic book will know that in the sequel Christopher Mintz-Plasse graduates from scheming crimefighter Red Mist to the world's first real supervillain, The Motherfucker, following the death of his gangster dad Frank D'Amico at the hands of Kick-Ass. With Nicolas Cage's Batman-like Big Daddy also consigned to superhero heaven in the first film, Jim Carrey takes the role of unhinged crimefighter as Colonel Stars and Stripes. Fittingly for the post-Avengers zeitgeist, he's the leader of superhero ensemble Justice Forever.
The original film stood out for its Quentin Tarantino-like penchant for graphic violence, in stark contrast to the more restrained Sam Raimi Spider-Man films from which it borrowed much of its tone. An amusing segue, in which Stars and Stripes (in what could be a bravura Carrey performance, consigning all memories of his terrible Riddler to history) encourages a pitbull to gnaw on a bad guy's nether regions, hints there will no let-up this time around.
Gratifyingly, there's no graduation to sharper costumes: Kick-Ass and Hit Girl still look like last-minute invitees to a superhero-themed fancy dress party, while The Motherfucker resembles the awkward detritus of amateur night at fetish club Torture Garden. Yet by the looks of the trailer, Kick-Ass 2 will have to tread carefully to avoid aping the films it riffs on too closely. Taylor-Johnson, in particular, has buffed up so much that Dave Lizewski's geeky-teen-out-to-take-on-the-bad-guys schtick might just have a little less resonance this time around, while Moretz is a lot less shocking as a 15-year-old baby-faced killer. Might Wadlow, without the guiding hands of Vaughn and Kick-Ass co-screenwriter Jane Goldman, have given us a movie that is less a coy, postmodern riff on the current fascination for superheroes than … well, just an extremely violent comic-book film?
Millar's genius in the comic was to work out that Watchmen creator Alan Moore got it all wrong: if superheroes existed in the real world, they would not be evil geniuses, god-like freaks of nature or rich men channelling their fortunes into heroic deeds – but hapless teenage fanboys desperate to succeed with the opposite sex. The problem for Kick-Ass 2 is that the slicker it becomes, the more it risks losing the joyous veneer of half-baked heroism that helped make the first film so singularly, enjoyably offbeat.
We'll have to wait until 19 July in the UK and 16 August in the US to find out if Wadlow has avoided that particular trap. Do you expect Kick-Ass 2 to shake things up as radically as its predecessor? Or should the sequel have come out two years ago when Moretz was still cute as a button and Taylor-Johnson didn't look ripped enough to take out Batman, Superman and Wonder Woman with one arm tied behind his back?


sara.g





Time runs out for 24 the movie



Antoine Fuqua, who was slated to direct the film of the hit TV show about spy Jack Bauer, claims it is not going ahead






The film-maker once charged with bringing the hugely successful 24 TV series to the big screen has said the project is now dead in the water.
Training Day director Antoine Fuqua said the long-running counter-terrorism drama's star Kiefer Sutherland had not been able to come to an agreement with studio Twentieth Century Fox before starting work on his new TV show, the supernatural drama Touch (for Heroes creator Tim Kring), in comments reported by Yahoo.
"Yeah, that's not happening. I don't think it's gonna happen at all, definitely not with me," said Fuqua. "I met with Kiefer, Fox wanted to do it, it was a matter of his schedule before he went off to do his new show.
"I don't think he was able to get a proper agreement with Fox. The time just passed, and I went off to go to what I was doing."
The long-gestating 24 film was reportedly due to see spy Jack Bauer travelling to Europe in the first of a potential trilogy of movies that would have rounded off the storyline presented in eight seasons of the TV show, which last aired in 2010. Sutherland said two years ago that the screenplay by State of Play's Billy Ray was complete and would ditch the famous "real-time" aspect of the show, instead presenting 24 hours in Bauer's life over a two-hour running time. "We've always had to have the situation come to us," he told IGN at the time. "But now it's feasible to get me from Eastern Europe to England [over the course of the film]."


sara.g