Mar 6, 2013

Kate Middleton enceinte : de nouveaux vêtements pour sa grossesse




Kate Middleton enceinte : de nouveaux vêtements pour sa grossesse

   A peine rentrée de son week-end en Suisse, Kate Middleton est sortie dans les rues de Londres pour s’offrir une virée shopping, ce mercredi rapporte People Magazine.
 
Kate Middleton en est à son quatrième mois de grossesse, son petit ventre rebondi commence à se voir alors qu’elle a quasiment révélé le sexe de son futur enfant ce mardi. La duchesse de Cambridge, filiforme d’habitude, va devoir adapter sa garde-robe à ses nouvelles formes de femme enceinte. Pour cela, elle a déjà dévalisé la célèbre enseigne britannique Topshop au début du mois dernier. Ce mardi, elle s’est rendue dans une autre boutique du cœur de Londres, d’après People Magazine.
 
La femme du prince William aurait acheté une petite robe noire, à la fois élégante et sexy, au décolleté en "v" et aux manches courtes ondulées, d’une valeur de 55 dollars. Cela fait plusieurs fois que Kate Middleton fait preuve de sobriété en choisissant des tenues abordables ou en recyclant son dressing, même si elle est raillée par la créatrice de mode anglaise Vivienne Westwood.
 
Kate Middleton devrait accoucher en juillet. D’ici là, la jeune femme de 31 ans, pourra nous émerveiller avec des tenues estivales lors de cérémonies ou de sorties avec le prince William car, si elle a été malade au début de sa grossesse, elle se porterait maintenant très bien et voudrait rester le plus active possible, selon des proches qui se sont confiés à People.



Mariah Carey : décolleté, dentelle et transparence pour American Idol






Mariah Carey était l'atout glam' de la soirée American Idol, organisée par la Fox hier soir à The Grove, Los Angeles.

La diva était en effet la seule femme, ayant sans doute personnellement insisté pour que son ennemie publique Nicki Minaj, également jurée dans le célèbre télé-crochet, ne soit pas conviée.

Aux côtés du présentateur Ryan Seacrest et du rockeur Keith Urban, Mariah a donc pu pavaner et minauder comme elle sait si bien le faire. Ses courbes voluptueuses parfaitement mises en valeur dans une petite robe courte en dentelle noire, toute bronzée et perchée sur ses éternels talons aiguilles, la chanteuse aux aigus impressionnants devait se sentir irrésistible.

Devant les objectifs des photographes, elle a donc multiplié les poses particulièrement naturelles, mains sur les hanches, petit doigt en l'air et chevelure au vent, quand elle ne se caressait pas les seins, les paupières mi-closes. Une véritable déclaration d'amour à elle-même !

Karl Lagerfeld inaugure son premier concept store à Paris





Jeudi 28 février 2013 restera un grand jour pour la maison Karl Lagerfeld : l'ouverture du premier concept store de la marque. Pour l’occasion le styliste avait organisé une soirée exceptionnelle, rassemblant de nombreuses stars.

Situé au 194 boulevard Saint-Germain à Paris, l’ouverture de ce concept store coïncidait aussi avec le lancement international de sa nouvelle ligne de montres. Pour fêter cet évènement, le célèbre styliste Karl Lagerfleda organisé une soirée exceptionnelle. Un cocktail était donné dans la boutique, réunissant journalistes, célébrités et acheteurs. Cette soirée était retransmise en livestreaming sur le site de la marque.

Parmi les invités, nous pouvions croiser la chanteuse Marianne Faithfull en pleine discussion avec son amie Dani et le chanteur Bruno Alexandre du groupe NEIMO. Présentes aussi la comédienne Muriel Robin, qui revient sur scène avec un tout nouveau spectacle et sa compagne de longue date Anne Le Nen. Le duo, pacsé depuis 2009, a fait sensation dès son arrivée et s'est empressé de prendre la pose avec le grand Karl qui a pu croiser bon nombre de ses amis fidèles, comme l'acteur Nicolas Duvauchelle, Sylvie Testud, Clotilde Courau ou encore la réalisatrice Sylvie Verheyde. Les journalistes mode Mademoiselle Agnès et Alexandra Golovanoff, ou encore le musicien Theophilus London ont également fait un crochet par la boutique de Lagerfeld.

Le créateur allemand, a présenté le 5 mars dernier sa collection pour la Maison Chanel, lors de la Fashion Week de Paris,un défilé qui a été très applaudi




Le cinéaste Edgar Wright se sépare de la charmante Anna Kendrick



Toujours restés très discrets sur leur vie privée, le couple formé par l'actrice américaine Anna Kendrick et le cinéaste britannique Edgar Wright vient de se séparer après quatre années de vie commune.

Rencontrés sur le tournage de Scott Pilgrim, pour lequel Edgar dirigeait Anna, les deux stars ne s'étaient plus quittées et vivaient une romance loin des caméras, tout en ne cessant de tourner chacun de leurs côtés.

Le réalisateur de 38 ans à qui l'on doit Shaun of the Dead et Hot Fuzz, et l'actrice de 27 ans vue dans la saga Twilight et In the Air, viennent d'annoncer leur rupture tout en précisant qu'une grande amitié les unissait aujourd'hui.

Cette année, nous découvrirons le très attendu nouveau film d'Edgar, The World's End, avec Simon Pegg, Nick Frost, Martin Freeman et Rosamund Pike, alors que Anna sera à l'affiche de la comédie Get a job.

L'humoriste Christophe Alévèque a été condamné pour injures contre Zidane


Christophe Alévêque, natif de Saône-et-Loire, a été condamné jeudi 7 mars 2013 par la cour d'appel de Paris. Il doit payer 5 000 euros de dommages et intérêts à Zinédine Zidane, qu'il avait qualifié notamment de "panneau publicitaire à trois neurones".


Christophe Alévèque est originaire de Saône-et-Loire. Il a fait ses études jusqu'en terminale à Montceau-les-Mines, où son père était instituteur et où sa mère tenait un salon d'esthétique.

L'humoriste bourguignon avait été relaxé en première instance pour des propos tenus dans une interview au magazine SportMag en janvier 2011. Christophe Alévèque y déclarait à propos de Zinedine Zidane : "Ce mec est un panneau publicitaire qui a trois neurones (...) et qui maintenant profite de son image à outrance". "C'est une forme de prostitution. Ce mec est une pute", disait l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier sur France 2, en brocardant le statut d'icône marchande acquis, selon lui, par l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France. Il ajoutait que le footballeur était "lisse" et "con comme une bite".


"Je pouvais pas dire con comme ses pieds..."

La cour d'appel a jugé que les expressions "con comme une bite" et "pute" constituaient également des injures. La cour a aussi condamné M. Alévèque à 5 000 euros pour frais de justice. L'avocat de Zinedine Zidane, Me Carlo Alberto Brusa, s'est dit "très ému et très heureux" de cette décision "juste et équitable", car "ce qui avait été dit était inadmissible", a-t-il dit.

"Je ne pouvais accepter que des propos pareils ne puissent être considérés comme "injures ne pouvant entraîner la responsabilité de leur auteur". Il y a des limites à l'humour", a-t-il ajouté.  L'avocat de M. Alévèque, Me Thomas Klotz, s'est dit "déçu" par cet arrêt "très sévère". "Nous pensions que le droit à l'humour allait être reconnu", a-t-il déclaré. Selon lui, son client n'a pas "outrepassé les limites de la liberté d'expression" et "il n'y avait pas d'intention de nuire".

A l'audience de première instance en février 2012, l'humoriste, interrogé par la présidente sur l'expression "con comme une bite", avait plaisanté: "Dans mes spectacles, j'emploie ça régulièrement", et puis surtout, là, "je pouvais pas dire con comme ses pieds..."